Annonces hebdomadaires

7 ème dimanche de Pâques – Année A
Semaine du 25 au 31 mai 2020

« Je t’ai glorifié sur la terre. »

Jean 17, 4

Fin des ADAP !

            Certains s’en souviennent, on parlait autrefois d’ADAP : Assemblées Dominicales en Absence de Prêtres… sans imaginer qu’on vivrait des Assemblées Dominicales en Absence de Peuple ! Les prêtres ont continué de célébrer mais sans assemblée, sauf ces derniers temps avec quelques personnes (jamais plus de neuf) qui se sont joints à eux en semaine ou le dimanche. Nos assemblées habituelles ne pouvaient être convoquées pour célébrer ensemble le Jour du Seigneur. Cela va changer, timidement ce week-end car nous ne sommes pas très informés ni prêts, surtout le week-end prochain, pour une fête de Pentecôte, précédée par la bénédiction des rameaux. L’organisation sera précise et encadrée (masque obligatoire par exemple et respect des distances à tout moment). Par la suite, au mois de juin, les messes seront célébrées en priorité dans les grandes églises de notre paroisse. 

            Ces dernières semaines, beaucoup ont ouvert plus largement la porte de leur maison et de leur cœur à la présence de Dieu. « Cela fait des années qu’on n’avait pas prié en couple chez nous » me dit une personne, heureuse d’avoir pu avec son conjoint, partager la Parole de Dieu et prier en regardant la messe à la télévision. L’évêque souhaitait lancer une démarche diocésaine à la rentrée prochaine : être chrétiens en famille. Il aura été en partie exaucé avant d’avoir agi ! Bien des familles ont fait l’expérience de la prière, des échanges sur la foi, de l’approfondissement par le biais d’internet et des publications chrétiennes diverses. Tout cela est une grâce très forte. Certains font sentir aussi leur lassitude de passer par les écrans pour vivre l’eucharistie sans pouvoir communier ; ou expriment leur solitude et l’attente de retrouver des frères et sœurs en Christ.

            Au cours de ces semaines, des sensibilités diverses se sont aussi faites jour. Des baptisés, laïcs, prêtres ou évêques ont voulu urger pour assouvir leur soif de sacrements. D’autres ont privilégié le partage de la condition commune et l’importance de rencontrer le Christ « autrement ». Cela a pu créer des tensions, mais inutilement, car les échanges sont intéressants : ils font découvrir les chemins divers par lesquels Dieu vient à nous en ce monde.

               J’espère que dans les temps à venir, nous pourrons, en paroisse vivre des rencontres qui approfondiront le vécu de ces semaines : dans ce qui a été expérimenté de rude ou de profond, que nous a dit le Seigneur et quels chemins s’ouvrent à nous ?

            Ceci étant, l’Église, c’est d’abord la foi et des sacrements. Souhaitons que le don de l’Esprit de Pentecôte nous replonge tous dans l’esprit de foi, d’espérance et de charité et nous fasse retrouver sans tarder la joie de célébrer à nouveau l’eucharistie, source et sommet de la vie chrétienne.

 

                                      Gérard Le Stang.
                                      lestang.gerard@gmail.com

Se former, Se ressourcer, Célébrer dans notre paroisse

Les messes de Pentecôte les 30 et 31 mai

  • Samedi 30 mai 18h30 : Ploudaniel, Plabennec et Lannilis
  • Dimanche 31 mai à 9h30 : Ploudaniel, Kerlouan et Plouguerneau
  • Dimanche 31 mai à 11h00 : Ploudaniel, Plabennec et Plouguerneau
  • Dimanche 31 mai à 18h00 : Basilique du Folgoët.

Pour ces messes, des mesures sont prises suivant les directives de la conférence des évêques de France et le gouvernement :

  • Se présenter avant l’heure : entrée par une porte unique, placement dans la mesure des places disponibles (de 20 à 25% des places assises), annonces de consignes.
  • Le port du masque est obligatoire.
  • Lavage des mains à l’entrée et la sortie (apporter son gel si possible).
  • Les distances de sécurité seront respectées, ainsi que les autres mesures barrière.
  • Procession de communion sur une seule file.
  • Pas de livret de chant.

 

Ces célébrations prévues ne pourront avoir lieu et démarrer que si les consignes données sont effectivement appliquées par tous.

Pour La PENTECOTE, les messes débuteront par la bénédiction des Rameaux que chacun apportera ce jour-là.

 

 

Dimanche 24 mai :

messes possibles à Plabennec, Lannilis et Lesneven, à 09h30 et 11h00 dans la mesure des places disponibles. Masque obligatoire et lavement des mains à l’entrée (prévoir son gel autant que possible). Se présenter avant l’heure prévue.

Les équipes de la paroisse veilleront et s’adapteront de dimanche en dimanche à ce que tout se passe bien. Merci à tous les bénévoles pour leur réactivité et leur disponibilité.

 

Mercredi 27 mai :
célébration de la messe chrismale à Quimper, en présence de l’évêque et des curés du diocèse. Messe au cours de laquelle sont bénies les saintes huiles (huile des malades, des catéchumènes et saint-chrême)

 

OBSEQUES

Ont reçu les funérailles dans les cimetières de la paroisse cette semaine :

  • Mardi 19 mai
    • Eric Jestin, 43 ans, Plabennec
    • Yves Jolivet, 85 ans, Kernouès.
    • Melle Claudine le Quintrec, 65 ans, Brignogan
    • Joseph Cabon, 82 ans, Landéda.
    • Mme Nathalie Dubois, 52 ans, Plabennec.
  • Mercredi 20 mai
    • Mme Germaine Corfa, née Méar, 93 ans, Kernilis
    • Mme Jeanne-Louise Le Rest, née Beyer, 97 ans, Saint-Frégant.
    • François Kervella, 88 ans, Lilia
    • Mme Christiane Jacq, née Calvez, 87 ans, Plounéour-Trez.
    • René Letty, 92 ans, Kernouès.
  • Vendredi 22 mai
    • Mme Marie-Thérèse Jaouen, née Uguen, 90 ans, Guissény
    • Aline Lagadec, née Laridon, 91 ans, Lesneven.
  • Samedi 23 mai 2020 
    • Mme Anne-Marie Léost, née le Roux, 84 ans, Lesneven
    • Mme Joséphine Saliou, née Aballéa, 89 ans, Kernouès

 

Les obsèques: Elles sont célébrées, soit dans les cimetières de la paroisse ou dans les églises si la famille le souhaite et si les bénévoles sont disponibles pour la préparer et la nettoyer après la célébration. Les assemblées sont limitées au nombre possible dans l’église en fonction des règles sanitaires (une personne pour 4 m2). Masque obligatoire dans l’église, et lavement des mains à l’entrée. Il est encore préférable d’annoncer des obsèques dans l’intimité, et la famille invite ensuite les personnes qui peuvent remplir l’église (qui ne peuvent être remplies qu’au quart de leur capacité.)